publicité

Top 14 : le derby tourne à l'avantage des catalans : l'USAP vainqueur du MHR 30 à 19

Perpignan a disposé sans trembler de Montpellier (30-19), samedi lors du derby du Languedoc-Roussillon de la 13e journée du Top 14, et s'est rapproché des places de barragistes.

  • Par Laurence Creusot
  • Publié le 23/12/2012 | 10:11, mis à jour le 23/12/2012 | 11:10
Aliki Fakate verrouillé par le Perpignanais Farid Sid © RAYMOND ROIG / AFP
© RAYMOND ROIG / AFP Aliki Fakate verrouillé par le Perpignanais Farid Sid
Les Catalans (7e avec 30 points) sont toujours dans la course aux barrages tandis que Montpellier (5e avec 36 points) voit revenir à grands pas Grenoble (34 pts), vainqueur (15-6) de Toulouse.
L'Usap a privé les Héraultais du bonus défensif, mais a perdu deux joueurs: le Gallois Luke Charteris, pour qui l'encadrement craint une rupture des ligaments du genou droit, et le pilier tonguien Sione Taumalolo, qui souffre d'une entorse de la cheville droite.

La première période était hachée, crispée, longtemps uniquement soutenue par la réussite des deux buteurs, Hook et Paillaugue (9-9, 24). Perpignan,
dans un maillot collector célébrant ses 110 ans, dominait territorialement, mais butait sur l'agressive défense héraultaise. Il fallait un intelligent coup de pied
rasant de Cazenave pour que Guiry concrétise enfin (16-9, 31).
Perpignan reprenait après la pause avec de belles attaques et inscrivait un deuxième essai superbe. Après un changement de sens, la chistera
de Mafi ouvrait la porte à la puissance de Romain Taofifenua, stoppé à 5 mètres de l'en-but. Son frère Sébastien terminait la tâche sur une dernière ruade (24-9, 51e).
 Montpellier, avec Trinh-Duc mais sans Gorgodze, suspendu jusqu'au 1er janvier, ni Tulou, sur le banc au coup d'envoi, refusait de céder
et Figallo marquait en force sur pénaltouche (24-16, 58).

Secoués, les Perpignanais reprenaient le fil du match dans le dernier quart d'heure avec un Hook, chef d'orchestre au pied, qui assurait par un drop un succès essentiel pour l'Usap avant un déplacement compliqué dimanche, à Toulon, la seule équipe ayant fait mordre la poussière aux Catalans à Aimé-Giral.

Les réactions de Marc Delpoux et Fabien Galthié
USAP/MHR : les réactions des entraîneurs

 

les + lus

les + partagés