publicité

Le premier radar tronçon de l'Hérault en service entre Gignac et Montagnac

C'est mercredi, à minuit, sur la D.32 entre Gignac et Montagnac, que ce radar sera opérationnel. La vitesse moyenne est limitée à 90km/h. Le radar est signalé par un panneau traditionnel d'annonce de contrôle. La portion sous surveillance est de 1 kilomètre sur la commune de Pouzols.

  • Par Fabrice Dubault
  • Publié le 16/07/2013 | 18:28, mis à jour le 17/07/2013 | 19:04
Pouzols (Hérault) - le premier radar tronçon de l'Hérault entre Gignac et Montagnac est en service - 17 juillet 2013. © F3 LR
© F3 LR Pouzols (Hérault) - le premier radar tronçon de l'Hérault entre Gignac et Montagnac est en service - 17 juillet 2013.

Le radar tronçon est un radar automatique un peu particulier car il est capable de contrôler votre vitesse de circulation moyenne, entre 2 points.

Le radar tronçon entre Gignac et Montagnac

Cette ligne droite ombragée de platanes, sur la D.32, n'a pas été choisie au hasard. Depuis 6 ans, 28 accidents corporels se sont produits ici. 11 personnes ont trouvé la mort. A Gignac, certaines familles ont été durement touchées.

Le prochain radar de ce type sera mis en service dans l'Hérault sur la D.13 entre Bessan et Pézenas.

Au total, l'Hérault compte 28 radars de vitesse et 20 radars de feux tricolores, en service.

Sans compter, les 2 radars installés sur l'avenue Mendès-France à Montpellier qui sont en phase de test et ne seront opérationnels que dans quelques semaines.
4 radars de franchissement de passage à niveau doivent aussi entrer en fonction dans les mois qui viennent.

Pouzols (34) : le premier radar tronçon de l'Hérault en service

 

Le radar tronçon

Un radar tronçon est un radar automatique à base de caméras infrarouge, de détecteurs de vitesse et de traitement d'images permettant de calculer la vitesse moyenne de circulation routière (et fluviale) et de traiter par informatique les infractions de vitesse au code de la route de véhicules entre deux points éventuellement distants de plusieurs kilomètres.

La France s'équipe de radars tronçon Mesta 5000 Smart de la société Morpho (groupe Safran, ex-Sagem), avec un premier modèle mis en service le 25 août 2012 sur la partie «voie des Mercureaux» de la route nationale 57 à l'arrivée à Besançon en provenance de Pontarlier, et un second sur le pont de Saint-Nazaire mis en service le 7 septembre 2012.

les + lus

les + partagés

publicité