publicité

Comment transmettre la mémoire de la Grande Guerre ?

A Montpellier, ce 11 novembre, des écoliers et des collégiens ont pris part à la cérémonie qui ouvre l'année de commémoration du centenaire de la Grande guerre. L'enjeu: leur transmettre la mémoire du premier conflit mondial, pour qu'ils en perpétuent à leur tour le souvenir et les leçons.

  • Par Valérie Luxey
  • Publié le 11/11/2013 | 18:56, mis à jour le 13/11/2013 | 16:14
La cérémonie du 11 novembre 2013 à Montpellier
La cérémonie du 11 novembre 2013 à Montpellier
A Montpellier, en 2013, ce sont des voix d'écoliers qui ont entonné la Marseillaise. Et ce 11 novembre, la gerbe a été déposée par des collégiens en hommage aux victimes de toutes les guerres.

Devoir de mémoire

Car l'enjeu de cette année de commémoration du centenaire de la Grande guerre, c'est bien la transmission du souvenir de ce conflit, la première guerre mondiale de l'histoire de l'humanité.
Avec la disparition des derniers poilus, c'est maintenant aux jeunes générations de perpétuer cette mémoire. C'est que nous expliquent Laurent Beaumel et Benoît de Tugny dans le reportage ci-dessous.

Cent ans de la Grande guerre: l'enjeu de la transmission
A Montpellier, des écoliers et des collégiens ont pris part aux cérémonies du 11 novembre. En cette année du centenaire de la 1ère guerre mondiale, l'enjeu est de transmettre la mémoire du conflit aux jeunes générations.



les + lus

les + partagés