publicité

L'histoire invraisemblable de Mehdi Khelifi privé de J.O par l'Algérie

Mehdi Khelifi est au centre d'un incroyable imbroglio. Ce Languedocien, ressortissant algérien s'est qualifié, en ski de fond, pour Sochi. Mais l'Algérie refuse de l'envoyer aux Jeux Olympiques, car il est le seul athlète sélectionné du pays. Il s'entraîne dans le Vercors et espère encore un miracle

  • Fabrice Dubault avec France 3 Alpes
  • Publié le 24/01/2014 | 11:50, mis à jour le 24/01/2014 | 11:58
Autrans (Isère) - Mehdi Khelifi sélectionné pour les J.O n'ira pas à Sochi. L'Algérie lui refuse son billet - janvier 2014. © F3
© F3 Autrans (Isère) - Mehdi Khelifi sélectionné pour les J.O n'ira pas à Sochi. L'Algérie lui refuse son billet - janvier 2014.

L'histoire de Mehdi-Selim Khelifi est incroyable. Le jeune skieur de fond algérien, qui réside à Montpellier, est qualifié pour les Jeux Olympiques 2014. Mais comme il est le seul athlète de son pays à avoir décroché son billet, son pays natal, l'Algérie, refuse de l'envoyer à Sotchi. Nos collègues de France 3 Alpes l'ont rencontré à Autrans, dans le Vercors, entre deux séances d'entraînement.

C'est l'histoire d'un skieur de fond, désormais bien seul. Medhi Khelifi, unique Algérien qualifié pour les J.O, n'ira sans doute finalement pas à Sotchi. Il est lâché par sa fédération.
Mais Mehdi continue de s'entraîner. Vingt heures par semaine. Et porte fièrement les couleurs de l'Algérie.

Les J.O, il connaît. A Vancouver, en 2010, âgé de 17 ans, il était le seul Algérien. Porte-drapeau, devant 2 milliards de téléspectateurs.
Alors aujourd'hui, presque fataliste, Medhi regarde déjà plus loin que les Jeux et prépare un Brevet d'Etat.

Loin du Vercors, ses derniers espoirs se trouvent dans des bureaux, à Alger. Même le président Bouteflika a été interpellé. La réponse est attendue d'ici quelques jours.

Autrans (38) : Mehdi Khelifi de Montpellier n'ira pas à Sochi représenter l'Algérie
Reportage France 3 Alpes

 

les + lus

les + partagés

publicité

les JO sur Twitter

médailles