publicité
vap_1000x160.jpg

Le 17 novembre, un VAP survolté !

Au sommaire de ce numéro : la découverte du domaine oléicole du mas Boutet ; un retour sur le dossier de la THT ; des nouvelles de l'ourse Viviane qui s'était fait la belle à Sigean et les superbes photos de castellers de David Oliete 

  • Par Valérie Grégoire
  • Publié le 05/11/2013 | 15:54 , mis à jour le 12/11/2013 | 17:11
La THT, un mauvais souvenir pour les Pyrénées-Orientales © Elsa Panadès
© Elsa Panadès La THT, un mauvais souvenir pour les Pyrénées-Orientales
Le domaine oléicole du Mas Boutet :

C’est à Argelès, entre mer et montagne, que nous vous proposons de découvrir le domaine oléicole du Mas Boutet.
Olivière, picholine, Picual, Argoudeil ou encore Ruduneil : ce sont les variétés d’olives, et bio s’il-vous-plaît, que cultivent depuis près de 15 ans Isabelle et Gildas Girodeau.
La récolte 2013 démarre tout juste alors que le département des P.O. vient de ravir à la Drôme la première place très convoitée du premier producteur bio en France.
Le domaine oléicole du mas Boutet © Elsa Panadès
© Elsa Panadès Le domaine oléicole du mas Boutet

La THT, presque un vieux et mauvais souvenir. Après 10 ans de lutte acharnée, le département des P.O. « échappe » au projet avec une ligne qui passera finalement en sous-terrain. Une situation que nos voisins de Catalogne du Sud nous envient. 150 pylônes seront érigés entre Santa Llogaia d’Álguema ( Figueres) et Bescanó (Gérone) d’ici la fin 2014. Le VAP catalan revient sur cette affaire qui a défrayé la chronique et soulevé les foules mais qui n’a pas encore fini de faire parler d’elle.

Viur al pais en catalan du 17 novembre revient sur l'affaire de la THT en Catalogne
Viur al pais en catalan du 17 novembre revient sur l'affaire de la THT en Catalogne

"No a la MAT" "Non à la THT", la lutte :

C’est un combat que la Catalogne Nord connaît bien. Durant plus de 10 ans, le collectif "Non à la THT" porté par Jean-Jacques Planes a su mobiliser à tous les niveaux de la société.  
Une force populaire que la Catalogne du Sud a bien du mal à motiver. Les manifestations se poursuivent du côté de Figueres mais rassemblent peu, au grand dam des multiples associations anti-THT.
Au total, 150 pylônes devraient être érigés entre Santa Llogaia d’Álguema (Figueres) et Bescanó (Gérone).
Rencontre avec les acteurs de la résistance.
Non à la THT en Catalogne © Elsa Panadès
© Elsa Panadès Non à la THT en Catalogne

"No a la MAT" "Non à la THT", le point :

55 mètres de haut et une base de 10X10 mètres, c’est ce à quoi le département des Pyrénées Orientales a échappé. Une balafre au beau milieu de notre paysage catalan. Une balafre que nos voisins du sud ne pourront pas éviter. La construction du premier des 150 pylônes a déjà commencé malgré les réticences des riverains qui s’inquiètent également des répercussions sur le plan sanitaire.
Non à la THT en Catalogne
Non à la THT en Catalogne

Viviane reprend du poil de la bête : 

C’est une ourse qui a fait le coup du papillon. Viviane, ourse du Tibet de 31 ans, s’était fait la belle de la réserve africaine de Sigean l’été dernier.
Après 15 jours de « vacances » près de Gruissan, Viviane, qui avait mobilisé nombre de patrouilles, a aujourd’hui réintégré sa demeure, un parc de 10 hectares, auprès de ses de 13 autres congénères. Une entrevue au poil avec l’ourse la plus célèbre de France.
Viviane, ourse du Tibet qui s'est enfuie de la réserve de Sijean pendant l'été 2013 © Réserve de Sijean
© Réserve de Sijean Viviane, ourse du Tibet qui s'est enfuie de la réserve de Sijean pendant l'été 2013

 
David Oliete, un photographe qui prend de la hauteur :
 

En Catalogne, les bâtisseurs de tours humaines, les « castellers » sont légions. Plus de 7000 hommes, femmes et enfants sont regroupés dans 66 associations. Cette tradition très spectaculaire tire  son origine des statues portées lors des processions religieuses. Parfois, ces tours humaines font jusqu'à 8 étages. Un jeune photographe, David Oliete a révolutionné la manière de les photographier. Son travail lui a permis de remporter de nombreux prix en Catalogne mais aussi à Séoul en Corée du Sud.
La tradition catalane des castellers (pyramides humaines) © David Oliete
© David Oliete La tradition catalane des castellers (pyramides humaines)

 

  • photo_elsa_11x135_3.jpg
    Elsa Panadès

    Elsa Panadès vous emmène sur les chemins de la Catalogne à la découverte de ses habitants et de leur langue. Au programme : des histoires, des enquêtes et des rencontres.

publicité

vos émissions