publicité

Les Salins du Midi dénoncent un plan anti-crues

Les Salins du Midi dénoncent un projet d'aménagement des digues du Rhône qui menace les marais salants.

  • Armelle Goyon et AFP
  • Publié le 10/12/2011 | 10:02
image_71613573.jpg

L'entreprise des Salins du Midi a critiqué vendredi le projet du plan Rhône qui, selon elle, conduira dès la première crue "à l'arrêt de l'activité salinière à Salin-de-Giraud" (Gard), à l'origine de près de la moitié de la production française de sel de déneigement.

Le plan Rhône du Syndicat mixte d'aménagement des digues du Rhône et de la Mer
(Symadrem) présidé par le maire d'Arles, envisage une reconfiguration des digues de la partie sud du Rhône et, selon les Salins, prévoit d'utiliser le site industriel de Salin-de-Giraud comme exutoire des crues.

Cette configuration aura pour effet de détruire "le site à la première crue, même mineure", et entraînera "la dissolution du stock de sel" ainsi que "la destruction de la majeure partie des digues, stations de pompage et autres ouvrages du site", assurent les Salins dans un communiqué.

"La production de sel de déneigement assurant la sécurité des routes de France et stratégique pour la circulation hivernale disparaîtra instantanément", affirment-ils.

Ce projet "insensé" aura des "conséquences néfastes sur le plan social, environnemental,
stratégique et économique", comme "la disparition de 55 emplois directs à Salin-de-Giraud", dit encore l'entreprise, qui demande que soient "discutées des alternatives sérieuses".

Le maire communiste d'Arles et président du Symadrem, Hervé Schiavetti, s'est dit "à la disposition de la Compagnie des Salins du Midi et des Salines de l'Est (CSME), relevant qu'une prochaine réunion est déjà programmée mercredi.
 

"On a déjà tenu six réunions techniques. On fait au contraire un travail de protection contre la mer et pour protéger l'exploitation des Salins pour 15 millions d'euros", a-t-il relevé.

Le projet doit être soumis à enquête publique.

les + lus

les + partagés