publicité

Sarkozy et le FN se disputent le vote des Harkis

Le FN dénonce une opération récupération politique des harkis par Sarkozy présent dans les Pyrennées-Orientales.

  • Armelle Goyon et AFP
  • Publié le 14/04/2012 | 18:44
image_73434146.jpg
video title

Sarkozy et le FN se disputent le vote des Harkis

Le Front national a réuni samedi à Perpignan 150 personnes pour un hommage aux harkis et dénoncé une "opération de récupération politique" du président Nicolas Sarkozy, qui devait prononcer dans l'après-midi un discours sur les harkis, dans les Pyrénées-Orientales.

Le Front national a réuni samedi à Perpignan 150 personnes pour un hommage aux harkis et dénoncé une "opération de récupération politique" du président Nicolas Sarkozy, qui devait prononcer dans l'après-midi un discours sur les harkis, dans les Pyrénées-Orientales.

Rassemblés au monument aux morts de Perpignan, le vice-président du FN Louis Aliot, Gilbert Collard et des représentants d'associations de harkis se sont indignés qu'à une semaine du 1er tour de la présidentielle, le candidat de l'UMP "se souvienne tardivement" des harkis.
  

Le président du comité de soutien à la campagne de Marine Le Pen, Gilbert Collard, s'est dit "scandalisé" que Nicolas Sarkozy "vienne courtiser les harkis alors qu'il n'a rien fait pour eux pendant son mandat", avant de dire: "merde aux racoleurs".

Les militants du FN participant à la mobilisation ont qualifié le chef de l'Etat de "patron de l'Union des menteurs professionnels (UMP)".

Nicolas Sarkozy devait se rendre samedi après-midi au camp de Rivesaltes, près
de Perpignan, par lequel ont transité de nombreux harkis après l'indépendance de l'Algérie en 1962. M. Sarkozy devait ensuite de rendre à Perpignan et tenir un meeting dans la commune voisine de Bompas.

Le vote des harkis représente 500 000 voix.

les + lus

les + partagés